La crise est imprévisible et éveille de nombreuses incertitudes. Bon nombre d’entrepreneurs se pose de multiples questions et explore de nouvelles pistes. Une entreprise qui n’évolue pas s’expose, quelles que soient les circonstances de marché, au risque de manquer un tournant majeur et de péricliter. Il faut se concentrer sur l’évolution de votre Business Model.

Comme on le fait pour soi au travers d’une visite médicale annuelle, tout entrepreneur devrait procéder plus régulièrement à un diagnostic de son modèle économique.

Une fois réalisé, ce bilan amène à deux évolutions :

  • améliorer son Business Model actuel
  • innover et imaginer un nouveau Business Model.

Dans le premier cas, optez pour une analyse SWOT (forces, faiblesses, opportunités et menaces) de chaque maillon de l’entreprise (proposition de valeur, communication, RH…). Cette analyse permet d’une part de consolider les forces de l’entreprise, et d’autre part de prendre des décisions en regard des points d’améliorations.

Dans le second cas, le diagnostic ouvre à la perspective de devoir créer un modèle économique innovant. Il existe de nombreux outils qui aident à la conception d’un nouveau modèle. Parmi ceux-ci, citons le prototypage, le brainstorming, le storytelling… Le point commun de chacune de ces techniques est de partir à la découverte des besoins du client. Ce dernier est toujours au centre de toute activité d’une entreprise. Il ne peut y avoir d’innovation réussie sans connaissance précise et globale du consommateur : son environnement, ses besoins, ses préoccupations et aspirations.

Pour beaucoup de PME, la création d’un nouveau Business Model est un exercice difficile. D’abord, il exige beaucoup de ressources. Ensuite, il est compliqué pour une entreprise de maintenir son activité actuelle tout en se consacrant au développement d’un nouveau modèle économique.

Le compromis est aussi possible et plus facile à réaliser : améliorer le Business Model actuel en innovant. Prenons l’exemple d’une entreprise qui, sur base de sa proposition de valeur actuelle, part à la conquête de nouveaux marchés jusqu’ici peu ou pas exploités. Ou encore, l’entreprise qui décide de développer une offre innovante, en apportant une valeur ajoutée supérieure pour ses clients existants.

Face aux enjeux environnementaux, sociaux et sociétaux, toute entreprise qui intègre le développement durable dans sa stratégie se dote d’un nouvel avantage concurrentiel. Parmi les exemples qui permettent de se démarquer de la concurrence, l’économie de la fonctionnalité est un nouveau modèle économique qui implique de remplacer la vente d’un produit par la vente de l’usage de ce produit. Pour intégrer la durabilité dans sa stratégie, un diagnostic « bas carbone » permet de challenger l’entreprise afin de trouver des pistes d’actions en économie d’énergie et en économie circulaire. Ne manquez pas l’occasion de repenser votre modèle économique et de développer de nouvelles stratégies pour faire prospérer votre activité.