Nous l’espérions, et c’est enfin une réalité : le redémarrage de l’activité se profile. A la reprise, vous devrez peut-être faire face à une surcharge de travail, à des moments plus calmes, voire les deux. C’est là que la flexibilité entre en jeu.

Faire prester plus d’heures à vos salariés pour répondre à la demande ? Les faire travailler en soirée jusque 20h, le dimanche ou bien un jour férié ?

La réglementation propose une liste de possibilités vous permettant de faire face à vos besoins. En voici quelques-unes.

1. Les horaires flottants

Grâce aux horaires flottants, vos collaborateurs adaptent leur horaire en fonction des besoins de l’entreprise et de leur vie privée. Le nombre d’heures de travail journalier et hebdomadaire peut donc être augmenté. En tant qu’employeur, vous fixez le cadre dans lequel le salarié peut effectuer son travail.

2. La petite flexibilité

Cette solution vous permet d’augmenter et de diminuer la durée du travail de vos travailleurs en fonction de vos besoins. Vous pouvez ainsi faire prester vos travailleurs jusqu’à maximum 9h par jour et 45h par semaine sans sursalaire. La durée moyenne doit alors être respectée sur une période qui peut s’étendre jusqu’à un an.

3. Le travail en équipes successives

Organiser le travail en minimum deux équipes qui se succèdent au même poste de travail est réalisable pour vous ? Dans ce cas, cette alternative vous offre la possibilité de :

  • diminuer le nombre de travailleurs présents en même temps dans l’entreprise, vous respectez ainsi la distanciation sociale.
  • faire prester au-delà de 20h
  • prolonger la durée du travail jusqu’à 11h par jour et 50h par semaine si nécessaire.

4. Les heures supplémentaires

Vos travailleurs peuvent prester des heures supplémentaires fiscalement avantageuses pour faire face à un surcroît de travail. Dans certains secteurs, il existe des dispositions spécifiques concernant ces heures supplémentaires liées au Covid-19. Si vous souhaitez plus d’informations sur ce point, vous pouvez consulter notre actualité du 30 avril 2020.

Ce qu’UCM fait pour vous

Certaines de ces solutions nécessitent une adaptation de votre règlement de travail voire des contrats des travailleurs. Il existe également d’autres alternatives intéressantes dans certains secteurs. Nos conseillers juridiques vous accompagnent.

Si vous désirez en savoir plus ou installer une de ces solutions dans votre entreprise, prenez contact avec votre gestionnaire.