Bonjour, en raison d’une maintenance informatique, certaines parties de notre site UCM.be risquent d’être temporairement inaccessibles ce samedi 18 septembre entre 9h et 16h. Le site sera à nouveau pleinement opérationnel dès 16h. Merci de votre compréhension.

Grâce au Tax Shift, tout employeur qui a engagé son premier travailleur entre le 1er janvier 2016 et le 31 décembre 2020 bénéficie d’une exonération totale des cotisations patronales de base de sécurité sociale. Bonne nouvelle pour 2021 : cette mesure avantageuse est reconduite !

Cette aide est une réduction des cotisations patronales de sécurité sociale pour le 1er travailleur engagé. Elle est accordée de manière illimitée dans le temps. Concrètement, cela signifie que, pour le 1er travailleur que vous engagez, vous ne payez pas à l’ONSS de cotisation patronale de base, et ce, à vie. Cela correspond à un montant de 25 % du montant brut de la rémunération de votre travailleur. Ce montant est normalement à votre charge en tant qu’employeur.

Cette réduction ne porte que sur les cotisations patronales de base. Les cotisations patronales spéciales comme, notamment, les cotisations pour le pécule de vacances, pour le fonds amiante ou pour les fonds de sécurité d’existence (FSE) restent dues.

Il existe encore d’autres réductions pour les 2ème, 3ème, 4ème, 5ème et 6ème travailleurs engagés. Ces réductions sont toutefois plus limitées dans leur montant et leur durée que la réduction pour le 1er travailleur.

La réduction premier engagement n'est pas nominative, c'est-à-dire qu'elle n'est pas liée à un travailleur en particulier. Si votre premier travailleur quitte votre entreprise, vous ne perdrez pas les bénéfices de la mesure, tant que vous en engagez un autre pour le remplacer : l'avantage se transfèrera à la personne qui lui succèdera.

Dans le marasme ambiant d'une crise sanitaire qui semble interminable, 2021 commence néanmoins avec une bonne nouvelle pour tous les entrepreneurs qui décident d'engager leur premier travailleur : tous les premiers engagements de 2021 ouvrent donc le droit à cette réduction des cotisations patronales de base.

En tant qu'employeur, vous avez l'obligation de régler des charges patronales pour chacun de vos travailleurs. La prolongation de la mesure vous permettra donc de n'en verser qu'une partie à l'ONSS : concrètement, cela peut représenter une économie d'environ 25% par mois !