Depuis le 1er janvier 2021, le congé de paternité pour l’indépendant (père ou co-parent) est allongé. Il passe de 10 jours à un maximum de 15 jours, pouvant être fractionnés en demi-jours.

Il concerne tous les enfants nés à partir du 1er janvier 2021.

Le congé de paternité sera augmenté jusqu’à un maximum de 20 jours (ou 40 demi-jours) au 1er janvier 2023.

Pas de changement pour l’allocation de paternité et de naissance

  • 83,26 € pour un jour
  • 41,63 € pour un demi-jour


Pas de modification non plus pour l’aide à la naissance

Si la durée du congé de paternité et de naissance ne dépasse pas 8 jours ou 16 demi-jours, l’indépendant peut demander, à sa caisse d’assurances sociales, le remboursement de 15 titres-services.