Pour un déconfinement réussi et un retour à la normal le plus rapide possible, la mise en place de mesures de prévention sont indispensables dans toutes les entreprises. Une question pratique se pose alors : mon travailleur peut-il refuser porter un masque ou de respecter la distanciation obligatoire ?

La réponse est simple : non. Un travailleur ne peut pas refuser de suivre les mesures préventives, telles que l’hygiène des mains, la distanciation sociale ou encore le port du masque.

Ces mesures doivent cependant être élaborées au niveau global de l’entreprise et adoptées en concertation avec :

  • les représentants des travailleurs ou, à défaut, les travailleurs directement ;
  • le service de prévention et de protection au travail (SEPP).

Sont notamment visées les mesures définies dans le guide générique pour lutter contre la propagation du Covid-19 au travail, éventuellement enrichies par des guides et/ou protocoles sectoriels supplémentaires, si les circonstances particulières de l’entreprise l’exigent.

Si ces mesures sont validées collectivement et mises en place mais qu’elles ne sont pas respectées par un salarié, vous pourrez, sur base de votre autorité d’employeur, lui adresser un avertissement, voire des sanctions disciplinaires.

La concertation préalable est donc indispensable à l’équilibre social de votre entreprise : ne négligez ni la sécurité, ni la communication et le dialogue.