Retour Trouvez une réponse parmi nos questions fréquentes

Au fil du temps et de vos activités, vos revenus évoluent. Il convient donc d’adapter vos cotisations sociales soit à la hausse soit à la baisse. 
Pour vous y aider, contactez votre Caisse d’assurances sociales.


Comment adapter vos cotisations ?


D’abord il faut voir si vous êtes dans vos trois premières années d’activité ou au-delà c’est-à-dire en régime définitif. 

Vous êtes dans les trois premières années de votre activité à titre principal ?

  • Durant trois ans, vos cotisations sociales sont forfaitaires. Mais si vous estimez que votre revenu sera supérieur au revenu de base arrêté légalement, vous pouvez cotiser sur un montant supérieur.
  • De la même manière, vous pouvez demander une réduction des cotisations sociales pour les quatre premiers trimestres de votre activité.  
    Dans ce cas, complétez la demande de réduction pour starter à titre principal et renvoyez-la à cas@UCM.be

Vous avez passé le cap des trois ans et êtes dans le régime définitif ?

  • Si vos revenus sont constants par rapport aux années précédentes, il vous suffit de payer la cotisation sociale proposée par votre Caisse d’assurances sociales.
    Celle-ci est en effet basée sur vos revenus d’il y a 3 ans.
  • Vos revenus sont à la hausse et plus importants qu’il y a trois ans ?
    Anticipez et payez plus pour éviter un supplément de cotisation trop important au moment du décompte. Faites-en la demande par mail à cas@UCM.be
  • Vos revenus ont chuté ?
    Vous pouvez payer moins de cotisation sociale, mais il faut pour cela en faire la demande à l’aide d’un des formulaires repris ci-dessous.
    Cette demande peut être introduite si vos revenus sont inférieurs aux planchers déterminés légalement ou si vous pouvez prouver de manière objective, une diminution de revenus.


Trouvez ci-dessous, en fonction de la nature de votre assujettissement, le formulaire de demande à compléter et à renvoyer à cas@UCM.be.
 

Il ne suffit pas d’envoyer une demande de réduction de cotisation sociale, il faut impérativement qu’elle vous soit accordée ! Sans cet accord et si vous ne payez pas, votre couverture sociale n’est plus assurée. Votre Caisse d'assurance sociale doit alors mettre en œuvre des procédures de recouvrement.