Retour Trouvez une réponse parmi nos questions fréquentes

À l’annonce d’une grève, d’une occupation d’entreprise ou d’action de « piquets de grève » n’occupant pas l’entreprise, mais entravant son libre accès, il peut être utile pour vous de prendre des mesures conservatoires (c’est-à-dire des mesures d’urgence pour sauvegarder vos droits) telles que :

  • prévoir une zone de repli ou « quartier général », c’est-à-dire un lieu situé à l’extérieur de l’entreprise, et dont les coordonnées sont gardées secrètes, où la direction et/ou le personnel pourra se replier s’il lui est impossible d’accéder aux locaux de l’entreprise
  • organiser le télétravail ou le travail à domicile
  • contacter une société de gardiennage des locaux de l’entreprise
  • dresser la liste des travailleurs dont les prestations pourraient être requises pour le maintien de la sécurité et de la continuité de l’entreprise
  • si l’entreprise est située dans un zoning dont les accès sont en nombre limité, garder un contact avec les autres entreprises du zoning
  • dresser une liste de personnes à contacter en cas de besoin (avocats, cadres de l’entreprise, délégués/permanents syndicaux, police…)
  • augmenter éventuellement la production et stocker l’excédent à l’extérieur de l’entreprise