Retour Trouvez une réponse parmi nos questions fréquentes

Si un de vos travailleurs est hospitalisé à cause du coronavirus, il sera, comme pour toute autre maladie, déclaré malade et couvert par le salaire garanti à charge de l’employeur. Comme tout travailleur en incapacité, le travailleur atteint du coronavirus est tenu d’avertir immédiatement l’employeur.

En outre, il devra remettre un certificat médical si une convention collective ou le règlement de travail de l’entreprise le prescrit ou, à défaut, si l’employeur l’y invite. Au-delà de cette période de salaire garanti, c’est la mutuelle qui le prendra en charge.