Retour Trouvez une réponse parmi nos questions fréquentes

Non.

La fermeture de tous les cafés, restaurants et discothèques a été imposée par le gouvernement.

Les exploitations qui, suite à ces mesures de fermeture imposées, introduisent une demande de chômage temporaire pour force majeure, ne doivent pas introduire de dossier supplémentaire afin de justifier la force majeure, étant donné qu’il s’agit d’une décision prise par les autorités.

Fournisseurs du secteur Horeca – CP302

Du chômage temporaire pour force majeure peut également être demandé pour les travailleurs des fournisseurs du secteur Horeca (CP 302) qui, en raison de la fermeture des exploitations Horeca, ne peuvent plus être occupés. En tout état de cause, le chômage force majeure est généralisé pour la période allant du 01/10/2020 au 31/03/2021 et s’applique dans toutes les situations de chômage temporaire lié au coronavirus.