Retour Trouvez une réponse parmi nos questions fréquentes

En principe, les écoles restent ouvertes et une garderie est prévue. Les crèches restent également ouvertes.

Normalement, on ne peut pas mettre en avant une absence de solutions de garde d’enfants afin d’être mis en chômage pour force majeure.

Depuis le 01/10/2020 et jusqu’au 31/12/2020, le travailleur peut bénéficier du chômage temporaire pour force majeure en cas de fermeture de :

  • La crèche, la classe ou l’école d’un enfant mineur cohabitant 
  • Du centre d’accueil pour enfant handicapé dont il a la charge (sans condition d’âge) ou en cas d’interruption temporaire du service ou traitement intramural ou extramural organisé/agréé par les Communautés.

Le droit au chômage temporaire perdure pendant toute la période de fermeture. La procédure simplifiée de mise en chômage temporaire s’applique. Le travailleur doit, néanmoins, fournir une attestation de fermeture à son employeur, qui la conserve en prévision d’éventuels contrôles de l’Onem.