Retour Trouvez une réponse parmi nos questions fréquentes

Oui, à certaines conditions :

  • si la fraction d'occupation dans le cadre de la reprise du travail dépasse 20 % du nombre moyen d'heures de travail du temps plein de référence : le travailleur qui a repris partiellement le travail a droit aux allocations de chômage temporaire, en plus de ses indemnités de maladie
  • si la fraction d'occupation dans le cadre de la reprise du travail s'élève à maximum 20 % du nombre moyen d'heures de travail du temps plein de référence : le travailleur qui a repris partiellement le travail n’a pas droit aux allocations de chômage temporaire. Il bénéficiera uniquement des indemnités maladie.

Une allocation de chômage temporaire coronavirus est également octroyée si l’activité autorisée est exercée, en dehors du circuit de travail normal, dans une entreprise qui relève de la CP. 327 pour les ateliers protégés, les ateliers sociaux et les "entreprises sur mesure", peu importe le pourcentage de la fraction d’occupation.