Retour Trouvez une réponse parmi nos questions fréquentes

Les travailleurs qui doivent garder leur enfant suite à la fermeture de la crèche, de l'école ou du centre d'accueil peuvent bénéficier du chômage temporaire pour force majeure. Le chômage pour force majeure Coronavirus étant à nouveau généralisé pour la période du 01/10/2021 au 31/03/2021, la procédure simplifiée s'applique également aux situations de chômage temporaire qui font suite à la fermeture d'une école, classe, crèche, centre d'accueil, en raison de la crise sanitaire.

Le droit au chômage pour force majeure Coronavirus s'étend à toutes les situations dans lesquelles l'enfant ne peut pas aller à l'école en raison d'une mesure visant à limiter la propagation du Coronavirus, telles que : 

  • Fermeture de l'école, de la classe, de la crèche, du centre d'accueil,
  • Mais aussi pour la mise en quarantaine de l'enfant du travailleur,
  • Enseignement à distance,
  • ...

Le droit au chômage force majeure Coronavirus est accordé pendant toute la période couverte par la mesure qui en est à l'origine et devra être justifié par un certificat médical confirmant la quarantaine de l'enfant, une recommandation de mise en quarantaine délivrée par une instance compétente ou une attestation de la crèche, de l'école ou du centre d'accueil pour personnes handicapées confirmant la fermeture de l'établissement concerné ou de la classe.

Le chômage pour force majeure Coronavirus étant à nouveau généralisé pour la période du 01/10/20210 au 30/06/2021, la procédure simplifiée s'applique également aux situations de chômage temporaire qui font suite à la fermeture d'une école, classe, crèche, centre d'accueil, en raison de la crise sanitaire. Le gouvernement a d’ores et déjà annoncé que la procédure simplifiée de mise en chômage pour force majeure Coronavirus sera prolongée jusqu’au 30/06/2021.