Retour Trouvez une réponse parmi nos questions fréquentes

Oui.

Les lieux de culte obéissent aussi aux mesures prises par le Conseil national de sécurité. Les travailleurs soumis à la loi du 03/07/1978 relative aux contrats de travail, occupés par des fabriques d’église, peuvent donc bénéficier de la mesure de chômage pour force majeure.

Les travailleurs qu'il est impossible d'occuper peuvent toujours être mis en chômage temporaire pour force majeure.

Le port du masque est obligatoire dans tout endroit privé ou public à forte fréquentation, tels que définis par les autorités locales.