Retour Trouvez une réponse parmi nos questions fréquentes

Agissez avec prudence. Le refus de venir travailler sans justification, est une faute qui peut justifier un avertissement. Par ailleurs le salarié ne sera pas rémunéré de sa journée non prestée.

Licencier le salarié en invoquant uniquement ce motif est imprudent. Le mieux, comme dans tous les cas de licenciement potentiel, est de contacter votre gestionnaire pour obtenir un avis personnalisé sur votre propre situation.

La possibilité d’un refus catégorique de la part d'un travailleur reste assez théorique. Ce dernier ne manquera en principe pas de justifier son absence au moyen d’un certificat médical. En tant qu’employeur, vous avez le droit, si vous le souhaitez, de faire procéder à un contrôle de l’incapacité de travail par un médecin-contrôleur.