Retour Trouvez une réponse parmi nos questions fréquentes

L’employeur qui est confronté à un manque d’approvisionnement en raison de la crise du coronavirus peut introduire du chômage temporaire pour force majeure dans son entreprise.

L’Onem accorde pour le moment cette possibilité jusqu’au 30/06/2020, que l’entreprise suspende totalement ou partiellement l’exécution du contrat de travail.

Aucune déclaration préalable ne doit être faite à l’Onem lors de l’introduction du chômage pour force majeure dans l’entreprise.

Le nombre d'heures pendant lesquelles le travailleur a été en chômage au cours du mois sera communiqué à l’Onem via la déclaration mensuelle d'heures de chômage temporaire (DRS scénario 5).

Votre Secrétariat social s’en charge automatiquement, à la fin de chaque mois.