Retour Trouvez une réponse parmi nos questions fréquentes

La mise en quarantaine dans le cadre de la crise du Covid-19 consiste en l’isolement de minimum 7 jours de certaines personnes qui présentent des symptômes du virus ou ont été en contact avec une personne infectée ou reviennent d'un séjour d'au moins 48h en zone rouge.

Je présente des symptômes du virus

  1. Isolement immédiat pendant 7 jours
  2. Réalisation d'un test de dépistage le plus rapidement possible

Si le test est positif, la quarantaine est reconduite de 7 jours.

Si le test est négatif, je reprends le travail si je suis à nouveau apte.

J'ai été en contact avec une personne infectée ou je reviens d'un séjour de plus de 48h en zone rouge

  1. Isolement immédiat pendant 7 jours à partir du premier jour de retour en Belgique
  2. Réalisation d'un test de dépistage le plus rapidement possible

Si le test est positif, la quarantaine est reconduite de 7 jours.

Si le test est négatif, je reprends le travail si je suis à nouveau apte.

Retrouvez la liste des caractéristiques et couleurs des zones et régions sur le site des Affaires étrangères.

Le travailleur mis en quarantaine en informe son employeur et lui remet son certificat médical de quarantaine : 

  • soit le télétravail est possible et le travailleur poursuit son travail de son domicile, contre rémunération 
  • soit le télétravail n’est pas possible, le travailleur aura droit à des allocations de chômage temporaire pour force majeure coronavirus sauf si lq quarantaine est liée à un retour en Belgique suite à un déplacement non-essentiel* en zone rouge et que cette dernière était déjà rouge au moment du départ

*Selon l’ONEM, un déplacement professionnel est un déplacement essentiel à condition pour l’employeur de pouvoir démontrer qu’il était bien nécessaire (par exemple en cas d’impossibilité de réaliser la mission à distance).
 

L’employeur qui se voit notifier un certificat de mise en quarantaine : 

  • ne peut pas mettre ce travailleur en chômage temporaire pour force majeure s’il revient d’une zone rouge alors que cette zone était déjà rouge au moment de son départ (sauf en cas de déplacement professionnel essentiel).  
     

L’employeur n’est pas autorisé à interroger son travailleur sur sa destination de vacances puisque cela relève de sa vie privée. Dès lors, sauf contre-indication du travailleur lui-même, l’employeur introduit du chômage temporaire pour force majeure. En cas de contrôle, l’ONEM vérifiera la légalité de la situation auprès du travailleur.

  • déclare son travailleur en chômage temporaire pour cause de force majeure pour la durée du certificat de quarantaine en mentionnant dans son relevé de prestations les jours de chômage temporaire pour cause de force majeure coronavirus. Remarque : le chômage force majeure est généralisé : consultez la page Chômage temporaire
  • reprend le travailleur à son poste à l'issue de la période de quarantaine
  • peut faire appel à un sous-traitant ou à un travailleur étudiant pour remplacer le travailleur temporairement absent
  • conserve le certificat de quarantaine afin de pouvoir le communiquer à l’ONEM en cas de contrôle. 

En cas d’absence du travailleur pour une autre raison (par exemple pour prendre soin d’un membre de la famille atteint du coronavirus), le travailleur sera déclaré selon les cas en incapacité de travail, congé pour raison impérieuse, vacances, etc. En cas de fermetures d’écoles / établissements d’accueil ou de quarantaine d’un enfant, le parent peut être déclaré en chômage temporaire force majeure coronavirus (formule simplifiée).