Retour Trouvez une réponse parmi nos questions fréquentes

Le travailleur flexi-job n’a pas droit aux allocations de chômage temporaire pour raisons économiques.

Le travailleur flexi-job a, par contre, droit aux allocations de chômage temporaire pour force majeure uniquement s’il existe déjà, au moment de la survenance de la force majeure, un contrat de travail écrit (en plus du contrat-cadre et d’une Dimona permanente).

Si le travailleur flexi-job est également occupé à temps plein chez un autre employeur et qu’il est mis en chômage force majeure dans le cadre du contrat flexi-job, il ne percevra pas d’allocations de chômage dans la mesure où il ne peut pas cumuler ces allocations avec son autre salaire.