Retour Trouvez une réponse parmi nos questions fréquentes

Vous pouvez accorder au travailleur qui en fait la demande, un congé, non rémunéré, afin de permettre à votre travailleur de traiter un problème urgent et impérieux. Il s’agit d’un congé pour raisons impérieuses.

Par raisons impérieuses, on entend notamment la maladie ou l’hospitalisation d’un proche du travailleur.

Le travailleur qui souhaite bénéficier de ces absences doit bien entendu vous avertir à l’avance et apporter la justification de son absence si vous le lui demandez.

Les travailleurs ont en principe droit chaque année à 10 jours de congé pour raisons impérieuses. En ce qui concerne les travailleurs à temps partiel, cette durée est réduite proportionnellement à leur temps de travail.

Ces jours de congé pour raisons impérieuses sont non rémunérés, sauf disposition conventionnelle contraire.