Retour Trouvez une réponse parmi nos questions fréquentes

Oui.

En cas de chômage temporaire, les travailleurs frontaliers résidant à l’étranger et qui travaillent en Belgique peuvent recevoir des allocations de chômage temporaire à charge de la Belgique.

Le travailleur frontalier n’est pas imposé en Belgique, aucun précompte professionnel ne doit donc être retenu sur sa rémunération.

Afin que les organismes de paiements (syndicats, CAPAC) puissent correctement calculer le montant des allocations, l’employeur fournit au travailleur frontalier une copie de l’attestation 276 F qu’il doit lui-même transmettre à son organisme de paiement.

Comme chaque année en tant qu’employeur, vous devez communiquer l’attestation originale au Centre de documentation – Précompte professionnel.