Retour Trouvez une réponse parmi nos questions fréquentes

En règle générale, les demandes de droit passerelle répondant aux conditions d’octroi sont traitées endéans les quinze jours. Mais le travail des conseillers UCM ne s’arrête pas là. Toutes les demandes refusées à la première lecture font l’objet d’un deuxième examen plus approfondi.

Quand les indemnités sont-elles payées ?

Ce second examen a pour objectif de vérifier tous les éléments propres à chaque situation afin, le cas échéant, d’octroyer l’indemnité dont vous pouvez bénéficier.

  • Exemple : Monsieur Dupont est ingénieur. Sur base du code d’activité de son entreprise repris à la Banque-Carrefour des Entreprises (code nace), il ne rentre pas dans les conditions d’octroi du droit passerelle.  Après contact avec le client, UCM se rend compte que le client est un ingénieur du son et qu’il travaille pour les festivals, il entre alors dans les conditions du droit passerelle.
  • Exemple : Madame Dumont est restauratrice.  Elle introduit une demande de droit passerelle de soutien à la reprise pour juin, juillet et août.  Elle n’obtient, sur base de son code nace, ce droit passerelle de soutien que pour le mois de juillet.  Le droit passerelle du mois d’août 2020 sera, quant à lui, accordé début du mois de septembre. Qu’en est-il du mois de juin ?  Après examen de la demande de l’indépendante, UCM constate que celle-ci doit bénéficier du droit passerelle de crise pour le mois de juin et non du droit passerelle de soutien.  UCM effectue donc toutes les démarches pour octroyer ce droit passerelle à la cliente.

Chaque situation est unique et demande une attention particulière. Cette deuxième analyse prend du temps mais permet d’augmenter significativement le nombre d’octroi de droit passerelle.

UCM vous informe dans les meilleurs délais

Depuis le début de la crise, nous privilégions le traitement rapide des dossiers. Afin de permettre à nos équipes de rester efficaces, nous vous demandons de ne pas nous contacter pour connaître l'état d'avancement du dossier, la date de traitement de celui-ci ou la date de versement. Cela ne ferait qu’allonger la liste des demandes à traiter. Nous mettons tout en œuvre pour traiter vos dossiers rapidement. Merci de votre patience.

Quelques chiffres

UCM a reçu 28.000 demandes de droit passerelle depuis juin. Nos conseillers ont traité plus de 19.000 dossiers. Les indemnités ont d’ores et déjà été versées. 9.000 dossiers sont actuellement  analysés avec la plus grande attention afin de trouver la solution la plus adaptée à chaque situation.