Retour Trouvez une réponse parmi nos questions fréquentes

En juin, une grande partie des indépendants ont repris leurs activités ! Pour ceux qui ont encore été visé par les mesures de fermeture en juin, le gouvernement a prévu de prolonger le droit passerelle.

Les conditions pour obtenir ces aides sont plus strictes. Lisez attentivement les informations ci-dessous pour vérifier si vous rentrez dans les conditions pour introduire une demande.

Prolongation du droit passerelle en juin

  • Vous faites partie d’un secteur qui a encore été visé par une fermeture obligatoire en juin (horeca, évènements, parc d’attractions, culture…) ?
  • Vous faites partie d’un autre secteur d’activité (professions libérales, commerces alimentaires et non alimentaires, entreprises de service…) et vous avez interrompu totalement votre activité pendant au moins 7 jours consécutifs (calendrier) en juin à cause de la crise ?

Vous pouvez bénéficier de la prolongation de votre droit passerelle partiel ou complet.

Pour la prolongation du droit passerelle (complet ou partiel) en juin une nouvelle demande doit être être introduite, auprès de votre Caisse d’assurances sociales UCM, uniquement au moyen de notre formulaire en ligne (toute demande par mail ou courrier ou téléphone ne sera pas traitée).

Attention : ce formulaire ne peut-être complété que pour une prolongation du droit passerelle et pas pour une première demande !

Le paiement du droit passerelle de juin débutera le lundi 13 juillet pour les indépendants ayant introduit le formulaire de prolongation en juin et qui ont déjà obtenu le droit passerelle en mai. 

Pour soutenir certains indépendants qui ont repris leurs activités, le gouvernement a annoncé la mise en place d’un droit passerelle de soutien à la reprise pour le mois de juin.

Cette aide est destinée uniquement :

  • aux commerces de détail non alimentaires sauf les libraires, magasins de bricolage et jardineries 
  • les coiffeurs et esthéticiens qui peuvent prouver une baisse de 10 % de leur chiffre d’affaires.

La demande pour cette aide devra être introduite, auprès de votre Caisse d’assurances sociales UCM, uniquement au moyen de notre formulaire en ligne (toute demande par mail ou courrier ne sera pas traitée). 

Puis-je bénéficier d'un droit passerelle de soutien à la reprise si j'ai recommencé mon activité ?