Retour Trouvez une réponse parmi nos questions fréquentes

Oui.

 

Car si, en qualité de professionnel de soins indépendant, vous interrompez volontairement vos activités (para-)médicales non urgentes durant au moins 7 jours par mois mais que vous intervenez encore pour des cas (para-)médicaux urgents, vous conservez vos droits à la mesure de crise du droit passerelle.