Retour Trouvez une réponse parmi nos questions fréquentes

Les aides COVID destinées aux indépendants ne sont malheureusement pas prolongées. 

Les indépendants ne peuvent plus bénéficier du droit passerelle de crise et en cas de baisse du chiffre d'afffaires, de la dispense de cotisations sociales simplifiée Covid ni du report de cotisations sociales après le 31 mars 2022.

Le droit passerelle quarantaine et pour soins apportés à un enfant pouvait être demandé pour les quarantaines survenues avant le 31 décembre 2022.

Cependant, si vous êtes encore impacté par cette crise vous pouvez toujours vous tourner vers les mesures d’aides "habituelles".

Consultez notre FAQ : Fin des aides Covid à partir du 1er avril ? Que faire ?

Les délais pour demander le droit passerelle de crise ou en cas de baisse du chiffre d'affaires sont dépassés.

Il est encore possible d'en faire la demande le droit passerelle quarantaine MAIS UNIQUEMENT pour les quarantaines survenues avant le 31 décembre 2022.

Pour plus d’informations, consultez notre FAQ « Vous êtes en quarantaine ? Avez-vous droit au droit passerelle de quarantaine ? ».

Droit passerelle classique

Vous n’êtes plus visé par les droits passerelle de crise Covid ? Vous pouvez éventuellement faire appel au droit passerelle classique troisième pilier "interruption forcée" (événement ayant un impact économique).

Il s'agit bien du droit passerelle classique dont les conditions sont plus strictes.

Pour plus d’informations, consultez notre FAQ « Vous n'avez pas droit au droit passerelle de crise ? Avez-vous droit au droit passerelle "classique" ? » 

Vous souhaitez bénéficier d’une aide psychologique pendant cette crise exceptionnelle ?
Le Centre de référence de prévention du suicide a mis en place une ligne d’écoute accessible gratuitement 0800 300 25, du lundi au vendredi de 8h30 à 17h. Plus d’infos 

 

Consulter régulièrement cette FAQ afin de vous tenir informés.

Droit passerelle classique - Note d'info