UCM a pris connaissance des nouvelles mesures décidées par le Codeco de ce vendredi 26/11. Nous attendons des informations complémentaires sur leurs applications pratiques.
Actuellement, nos conseillers ne disposent pas encore des données nécessaires pour vous renseigner précisément sur ces nouveautés. Qu'en pense UCM ? Découvrez notre communiqué de presse.
Dès que les directives sont connues, nous vous informons au plus vite via notre dossier Coronavirus.
 

Retour Trouvez une réponse parmi nos questions fréquentes

Depuis 2015, tous les indépendants paient des cotisations provisoires qui seront régularisées sur la base des revenus de l’année même, lorsque ces revenus seront communiqués par l’administration fiscale.


La méthode de calcul des cotisations sociales à payer diffère selon que vous vous trouviez dans la période de "début d'activité" ou en "régime définitif".


Les 3 premières années civiles complètes de votre activité d’indépendant, vous payez des cotisations provisoires et forfaitaires. Vous pouvez demander à cotiser sur un montant supérieur aux forfaits légaux si vous estimez que votre revenu sera supérieur au revenu de base arrêté légalement. 


Depuis le 1er avril 2018, si vous commencez pour la première fois une activité indépendante à titre principal vous pouvez, à certaines conditions, payer des cotisations inférieures aux forfaits légaux pour les quatre premiers trimestres d’activité. 

Après cette période de 3 ans, vos cotisations sociales représentent un pourcentage de vos revenus professionnels d'indépendant de l'année pour laquelle elles sont dues.


Ainsi pour les cotisations sociales de 2020, il s'agit des revenus de 2020. Ces revenus nous sont communiqués par le fisc.

Comment sont calculées mes cotisations sociales ? Barème des cotisations sociales des indépendants 2021