Retour Trouvez une réponse parmi nos questions fréquentes

Il faut distinguer selon que le chômage temporaire est causé par des intempéries, un accident technique et des raisons économiques ou qu’il résulte d’un cas de force majeure.

Si le jour férié tombe pendant une période de chômage temporaire pour raisons économiques, intempéries ou accident technique, il sera payé par l’employeur

Si le jour férié tombe pendant une période de chômage temporaire force majeure, il sera payé par l’employeur s’il survient dans les 14 premiers jours calendrier de la suspension du contrat de travail du travailleur concerné. Cette période de 14 jours doit être ininterrompue et doit être vérifiée pour chaque travailleur.